Email :

La fabrique du sauvage dans la culture nord-américaine



Appartenant à la collection :
Lettres d'Amérique(s)

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
21,00 €
Acheter

La fabrique du sauvage dans la culture nord-américaine

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-600-0
  • Nombre de pages : 237
  • Format : 16 X 24
  • Sortie Nationale : 2009
Dans la culture nord-américaine, la notion du sauvage est essentiellement liée à la figure de l’Indien, qui en est l’incarnation même. Trouvant ses prémices dans l’Europe impériale, l’idée du sauvage n’a cessé d’évoluer au cours de l’histoire américaine. Qu’il soit étape première dans l’évolution de l’homme ou dégénérescence de l’homme civilisé, source de civilisation ou état à jamais primitif, noble ou ignoble, vertueux ou uniquement vicieux, le sauvage est le miroir de l’homme civilisé, de ce qu’il a été ou de ce qu’il devrait être.
La définition même du sauvage a abondamment nourri les enquêtes littéraires propres au xixe siècle américain, au point d’avoir durablement marqué l’identité de la littérature américaine. C’est à l’essentielle ambiguïté de ce terme, soulignée par Montaigne dès le xvie siècle, que se confrontent tout ensemble pensée de la limite, pensée de l’humain, pensée du temps et pensée du territoire, s’entrelaçant de manière proprement exemplaire dans la pensée de l’Amérique.
Autobiographie amérindienne. Pouvoir et résistance de l'écriture de soi
Les autobiographies des Indiens d’Amérique du Nord demeurent peu co...
Before Yesterday. The Long History of Native American Writing
Who, even in North America, really knows how long-standing is the trad...
L'imaginaire de Jamaica Kincaid. Variations autour d'une île caraïbe
Jamaica Kincaid est l’une des voix remarquables de la petite île d...
John Muir, écologie et parcs nationaux
John Muir fut un aventurier, un écrivain de la nature et un activiste...