Email :

Eidôlon 100 : Monstrueux et l'Humain (Le)



Appartenant à la collection :
Eidôlon

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
26,00 €
Acheter

Eidôlon 100 : Monstrueux et l'Humain (Le)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-91052-00-9
  • Nombre de pages : Non
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2012/10
Une étude culturelle des concepts et des modes de représentation du monstrueux ne saurait faire abstraction des rapports étroits que celui-ci, en tant qu’altérité, entretient avec ce qui fonde l’identité : l’humain. L’interdépendance et la complémentarité de ces deux notions (aussi bien, des idées et des images qu’elles engendrent) ouvrent une perspective sur plusieurs domaines culturels : celui de l’épistèmé et des ordres discursifs, celui de la différence, mais aussi de l’analogie de phénomènes, en apparence, incompatibles, et celui, enfin, de la fascination esthétique que suscite le monstrueux au moment de son imagination et de sa manifestation, notamment dans la littérature et les arts, de l’Antiquité à l’extrême contemporain. Loin d’être de simples images de l’autre, les représentations du monstrueux nous parlent de l’humain : elles incitent
à réfléchir sur ce qui est notre essence, elles éclairent les zones d’ombre qui se cachent en nous ou dans la société et démasquent les discours humanistes bon marché. L’art et la littérature nous tendent le monstrueux comme un miroir déformant : c’est, non pas en fuyant, mais en soutenant le regard de Méduse que nous apprenons, dans la fascination et dans l’épouvante, à mieux nous connaître.
Eidôlon 104 - Florence Delay en liberté
Saisir ou laisser entrevoir quelques-unes des facettes de la traductri...
L'art et la question de la valeur – Modernités 25
Penser la question de la valeur en art, la question des valeurs de l...
Eidôlon 118 - Le Bon Passage
Le Bon Passage, parcours inéluctable de la vie à la mort, parcours m...
Texte didascalique à l'épreuve de la lecture et de la représentation (Le)
Les didascalies, « textes à ne pas dire », sont des éléments ...
Eidôlon 108 - Limousin et ses horizons dans l'oeuvre de Georges-Emmanuel Clancier (Le)
« Dieu merci, le Limousin ne manquait pas de bosquets, de châtaigner...
Eidôlon 83 : Le Romanesque aux XIVe et XVe siècles
L’automne du Moyen Âge est flamboyant : la richesse des productions...
Eidôlon 70 : Quimaginaire (Le). L'imaginaire québécois en cent mots
Ceci n'est pas une histoire littéraire,
Ceci n'est pas une ant...
Eidôlon 104 - Florence Delay en liberté
Saisir ou laisser entrevoir quelques-unes des facettes de la traductri...