Email :

Discours rapporté dans l'oral spontané (Le). L'exemple du français parlé en République du Congo



Appartenant à la collection :
Études africaines et créoles

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
24,00 €
Acheter

Discours rapporté dans l'oral spontané (Le). L'exemple du français parlé en République du Congo

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-911-7
  • Nombre de pages : 190
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2014/03
Citer l’autre ou se citer soi-même pour rapporter son dire est une activité quotidienne de l’homme. Pendant longtemps, la tradition grammaticale, en s’appuyant sur un corpus écrit, a limité en trois, la manière de rapporter les paroles : le discours direct (DD), le discours indirect (DI) et le discours indirect libre (DIL). Or, à l’oral spontané, le discours rapporté (DR) a ses propres caractéristiques comme le montrent ces exemples :
1. Il a dit- je viens (pause)
2. Il a dit je viens (Parataxe sans pause)
3. Il a dit que je /viendrai, viendrais /.
4. Il a dit oh je viens (décrocheur énonciatif)
5. Il a dit que non je viens (cumul des décrocheurs)
6. Il a dit que faites descendre les clients (modalité injonctive avec que)
En (1) et (2), nous avons une construction parataxique marquée par la présence d’une pause ; en (3), on se demande s’il s’agit d’un DI quoique le pronom de l’interlocution je ne soit pas substitué en pronom de l’univers Il ; en (4), le DD est introduit par un décrocheur énonciatif, l’interjection joue ainsi un rôle phatique dans la communication ; en (5), nous notons le cumul du conjonctif que et du décrocheur non à l’initial du DD. Enfin, en (6) le que ne sert pas à compléter la proposition
subordonnée.
À partir d’un corpus du français parlé recueilli en République du Congo, cet ouvrage s’appuie, sur les acquis de la tradition grammaticale prenant en compte plusieurs faits linguistiques de la phrase, de la modalité, des temps et modes, etc. En montrant que l’oral spontané avait ses propres particularités, et que le DR à l’oral ne fonctionnait pas forcément comme à l’écrit.
François Mauriac. Psycholectures / Psychoreadings
Coédition avec University of Exeter Press.
De tous les auteurs ...
Eidôlon 77 : Apocalypse selon Michel Tremblay (L')
Cet ouvrage cherche à montrer comment Michel Tremblay, auteur-phare d...
Coleridge, Kubla Khan
On ne retient souvent d’une oeuvre que quelques mots d’ouverture, ...
Description systématique du mbo (langue bantoue A.15)
Ce livre ouvre, pour la langue mbo, des perspectives prometteuses en t...
Sentiment de la langue (Le). Évasion, exotisme et engagement
La conscience linguistique qui attache l’auteur à l’idiome du ter...
Littératures, savoirs et enseignement
Toute littérature est fondée sur une esthétique de la construction-...
Transmission et théories des littératures francophones : diversité des espaces et des pratiques linguitiques
Du Maghreb à la Polynésie, en passant par les Amériques, l’Afriqu...
Le français en république du Congo - Article 1
Parler de la manière avec laquelle les locuteurs congolais rapportent...
2,00 €
Corpus et méthodologie d’enquête - Article 2
Ce deuxième chapitre se propose de présenter le corpus du Fpc et la ...
2,00 €
Considérations théoriques et état de la question sur le discours rapporté - Article 3
Ce chapitre se propose de mener une réflexion sur les considérations...
2,00 €
Les décrocheurs énonciatifs - Article 4
Le DD se caractérise par le fait que les paroles sont rapportées int...
2,00 €
Les aspects de subordination dans le DR - Article 5
Ce chapitre se propose d’étudier la notion de subordination à l’...
2,00 €
L’expression de la modalité - Article 6
La modalité relève de l’énonciation, c’est-à-dire qu’elle es...
2,00 €