Email :

Eidôlon 130 - L'intime de l'Antiquité à nos jours 2. Les écritures de l'intime


PUCCINI (Géraldine) (dir.)

Appartenant à la collection :
Eidôlon

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
25,00 €
Acheter

Eidôlon 130 - L'intime de l'Antiquité à nos jours 2. Les écritures de l'intime

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-91052-31-3
  • Nombre de pages : 272
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2021/04

L’intime est un concept difficile à cerner. S’il est une impulsion essentielle de toute créativité, c’est surtout dans la littérature que la "pulsion vers l’intime" se déploie. Peut-on représenter, écrire, partager l’intime ? La difficulté est double : dire ou écrire l’intime, c’est perdre la qualité d’intime ; mais le taire, c’est se condamner à ne pas le connaître, à ne pas le faire connaître. L’ouvrage, en croisant les regards de chercheurs spécialistes de psychanalyse, de littérature ou d’histoire, offre un ample panorama de la richesse extraordinaire des écritures à la première personne, à travers un parcours chronologique qui fait voyager le lecteur de l’Antiquité à nos jours à travers des correspondances, des mémoires, des autobiographies, des écrits du "for privé", des poèmes ou des récits en prose.

Enlèvements ou la Vie de Château en 1785 (Les)
Édition critique de B. Guy[...]...
Villiers de l'Isle-Adam
Édition critique de A. Raitt[...]...
Esther
Édition critique de E. Campion et P. Gethner[...]...
Imaginaire linguistique dans les discours littéraires politiques et médiatiques en Afrique (L')
La notion d’imaginaire linguistique est généralement associée ...
Eidôlon 111 - Les Dieux cachés de la science fiction française et francophone (1950-2010)
Héritière de l’anticipation, du merveilleux scientifique et des vo...
Eidôlon 69 : Apogée (L')
La question du paysage semble soulever de nos jours un vif intérêt, ...
Eidôlon 87 : Poétiques de Jean Cayrol. « Les mots sont aussi des demeures »
Depuis quelques années, Jean Cayrol émerge des limbes de l’oubli. ...