Email :

Coleridge, Kubla Khan



Appartenant à la collection :
Pratiques de la traduction

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
8,00 €
Acheter

Coleridge, Kubla Khan

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-300-0043-6
  • Nombre de pages : 20
  • Format : 13,5 x 19
  • Sortie Nationale : 2016/08

On ne retient souvent d'une œuvre que quelques mots d'ouverture, un monologue, une phrase, un moment philosophique ou poétique. Ces fragments constituent une forme de mémoire du monde, que la collection "Translations" voudrait contribuer à maintenir vivante en faisant éprouver, à travers la présentation simultanée d'un texte et de ses traductions en des temps et des langues multiples, la force de rayonnement du monde écrit.


Samuel Taylor Coeridge, Kubla Khan (1797)
Fiche 1 Traduction française d’Étienne Vauthier (1934)
Fiche 2 Traduction française d’Henri Parisot (1939) Première traduction
Fiche 3 Traduction française de Germain d’Hangest (1945)
Fiche 4 Traduction française de Louis Cazamian (1946)
Fiche 5 Traduction française d’Henri Parisot (1947) Deuxième traduction
Fiche 6 Traduction française d’Henri Parisot (1975)Troisième traduction
Fiche 7 Traduction française de Camille Fort (2001)
Fiche 8 Traduction française de Michel Midan (2002)
Fiche 9 Traduction française de Gérard Gâcon (2005)
Fiche 10 Traduction française de Jacques Darras (2007)
Fiche 11 Traduction allemande de Wolfgang Breitwieser (1959)
Fiche 12 Traduction allemande d’Edgar Mertner (1973)
Fiche 13 Traduction espagnole de Ramón López Ortega (1978)
Fiche 14 Traduction espagnole de José María Valverde (1989)
Fiche 15 Traduction italienne de Mario Praz (1925)
Fiche 16 Traduction italienne de Mario Luzi (1949)
Fiche 17 Traduction russe de Constantin Balmont (1908)

Tablettes de la vie et de la mort
Édition critique de C.N. Smith[...]...
Écrire le cri : Le Livre des questions d'Edmond Jabès. Exégèse
Très tôt, l'œuvre de Jabès fut remarquée par Blanchot, Derrida, L...
Eidôlon 87 : Poétiques de Jean Cayrol. « Les mots sont aussi des demeures »
Depuis quelques années, Jean Cayrol émerge des limbes de l’oubli. ...
Beckett, l'ouverture de Godot
Selon Beckett, le mot-clé de son théâtre est « peut-être». Une d...
Rilke, La première Élégie
La puissante charge interrogative des premiers vers des Élégies de D...
Beckett, l'ouverture de Godot
Selon Beckett, le mot-clé de son théâtre est « peut-être». Une d...
Homère, le chant des sirènes (Vol. II)
Au début de la vie de chaque lecteur, il y a l’histoire d’un homm...
Coleridge, Kubla Khan
On ne retient souvent d’une oeuvre que quelques mots d’ouverture, ...