Email :

Dire le secret – Modernités 14



Appartenant à la collection :
Modernités

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
21,34 €
Acheter

Dire le secret – Modernités 14

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 2-86781-266-6
  • Nombre de pages : 352
  • Format : 15 x 22
  • Sortie Nationale : 2001
Textes réunis et présentés par D. Rabaté.
Le secret est le "personnage théorique" de ce volume collectif qui essaye de penser les figures particulières que la Modernité lui a inventées. Il ne s'agit donc pas de décrire des structures hors de toute histoire mais de chercher en quoi le secret est intimement lié à une économie nouvelle du langage, à des formes littéraires nouvelles. Car la Modernité a produit une exigence de tout dire qui change radicalement le partage entre dicible et indicible. Journal intime ou roman sont, notamment, deux matrices fécondes d'écriture du secret et leur floraison est, d'une certaine façon, l'histoire de la modernité.
On déclinera donc quelques figures narratives du secret, en racontant le "roman du secret". De Madame de Duras à Huysmans, Proust et Bernanos, de Blanchot à Quignard, ou chez Carrère et Roth, le principe même du romanesque réside dans les modalités indéfinies de révélation du secret, ce secret qui se réserve, qui nous fait lire. Par contraste, la poésie choisit le versant du mystère. On en verra chez Maeterlinck, Artaud, Pessoa ou Michaux les modes de figuration, et ce qui fait du lyrisme une science de l'ineffable. Les figures du secret sont infinies, chatoyantes et séduisantes. Les énigmatiques jeunes filles de Balthus nous rappellent la place du visible et les réflexions de Wittgenstein ouvrent à une redéfinition de la subjectivité.
Le secret échappe. Il relance heureusement notre désir de savoir, notre avidité, de lire, notre besoin de lui donner un contenu. Il est ainsi l'un des noms, secrets et éclatants, de la littérature.

Texte didascalique à l'épreuve de la lecture et de la représentation (Le)
Les didascalies, « textes à ne pas dire », sont des éléments ...
Images en bibliothèques
Deux sortes d'images sont ici rapprochées : les images d'art et celle...
Aline Reine de Golconde
Édition critique de S. Davies[...]...
Environnement francophone en milieu plurilingue (L')
La notion d’environnement linguistique ressortit aux développements...
Transmission et transgression des formes poétiques régulières - Modernités 37
La question de la transmission et de la transgression des formes poét...
Deuil et littérature – Modernités 21
La tâche du deuil ? « Maintenir vivant comme objet perdu » celui o...
Nihilisme - Modernités 33
Dans le prolongement des réflexions sur le mal ou sur la question des...
Frontières de la fiction – Modernités 17
L’étude renouvelée de genres frontières tels que la biographie, l...