Email :

Méthodologie pour l'évaluation du risque de ruissellement pluvial - Article 4


CANOVAS (Ingrid), SAUVAGNARGGUES (Sophie), SALZE (David), LAGANIER (Olivier) et AYRAL (Pierre-Alain)

Appartenant à la collection :
Articles à l'unité

En stock

Prix
PDF
Format :
2,00 €
2,00 €

Méthodologie pour l'évaluation du risque de ruissellement pluvial - Article 4

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-800-4
  • Nombre de pages : 16
  • Format : 21 x 29,7
  • Sortie Nationale : Octobre 2012
Cet article propose une méthode qualitative pour l’estimation de la sensibilité au ruissellement sur une commune rurale en zone méditerranéenne. L’objectif de ces travaux est de proposer une cartographie de susceptibilité au ruissellement pluvial à l’échelle communale. Cette méthodologie est appliquée sur un bassin versant situé dans le Sud de la France, soumis à des épisodes pluvieux courts mais intenses, pouvant générer un ruissellement important. L’approche qualitative se base dans un premier temps sur l’identification et le recensement des éléments du territoire qui influencent directement ou indirectement le phénomène. Ces éléments, ou variables, sont ensuite évalués et quantifiés à l’aide de facteurs de hiérarchisation. Cette méthodologie d’évaluation du risque de ruissellement pluvial doit être affinée au travers notamment d’une analyse de sensibilité des facteurs de hiérarchisation et de pondération utilisés. Pour ce faire, il est nécessaire de déployer cette méthodologie sur de nouvelles communes rurales de la façade méditerranéenne dans des contextes géologiques, pédologiques et d’occupations humaines différents. Il est toutefois important de noter que cette cartographie est un élément capital pour les élus de la collectivité locale en termes de planification d’aménagement du territoire et d’aide à la décision pour la gestion des risques sur la commune. Cette méthodologie est donc une première base pour la mise en place d’une méthodologie globale d’évaluation du risque pluvial qui pourra être déployée par les services de l’État et/ou bureaux d’études sur de nombreuses communes rurales soumises à ce type de risque.