Email :

Écritures de l'énergie - Modernités 42



Appartenant à la collection :
Modernités

En stock

Prix Quantité
Broché
Format :
28,00 €
Acheter

Écritures de l'énergie - Modernités 42

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-300-0206-5
  • Nombre de pages : 408
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2017/12

La notion d’énergie est particulièrement opératoire pour l’étude de la littérature des trois derniers siècles. Elle sera étudiée ici à la fois dans son versant thématique, dans son versant formel (stylistique), et dans son versant méta-littéraire (l’énergie de l’écriture, l’énergie créatrice). Nous rencontrerons la problématique de la contradiction entre l’épuisement de l’énergie et le désir d’une énergie inépuisable, particulièrement au XIXe siècle du fait de l’arrière-fond épistémologique que constitue la thermodynamique : le principe de l’entropie prévoit l’épuisement de l’énergie libre (disponible) d’un système, qui est dépensée irréversiblement au cours du temps. À cela s’est opposé le rêve du mouvement perpétuel, de l’énergie inépuisable… La création littéraire peut-elle être envisagée comme une tentative néguentropique ? La question de l’énergie débouche aussi assez vite sur la nécessité d’une problématisation éthique. Car si l’énergie peut être créatrice, elle peut aussi être destructrice. L’œuvre littéraire peut-elle échapper au risque de véhiculer une énergie destructrice ? La Première Partie de ce volume recouvrira une période qui va des Lumières au romantisme. La Deuxième Partie abordera l’arrière-fond épistémologique de la thermodynamique perceptible dans la littérature du XIXe siècle et du début du XXe siècle. La Troisième Partie s’orientera plus spécifiquement vers l’énergie de la poésie aux XIXe et XXe siècles. Enfin la Quatrième Partie concernera des enjeux idéologiques et des problématiques chronologiquement plus proches de l’époque contemporaine.

Automate (L'). Modèle Métaphore Machine Merveille
Bien qu’ils aient disparu dès le XIXe siècle, «les automates de V...
Voix du monde - Nouvelles francophones
En 1808, avec De la littérature des Nègres, l’abbé Grégoire lan...
Michel Jeury. Carnets chronolytiques
Michel Jeury est considéré comme un des plus grands écrivains fran...
Beverlei
Édition critique de D.F. Connon[...]...
Sens de la langue. Sens du langage - Poésie, grammaire, traduction - Modernités 32
Ballotté entre ce qu'Édouard Glissant appelait « la masse tranquill...
Écritures de l'objet, n° 9
Qu'en est-il des objets, réels ou imaginaires, familiers ou rares,
L'irressemblance. Poésie et autobiographie, n° 24
« La poésie personnelle a fait son temps de jongleries relatives et ...
Auteur (L'), n° 18
Modernités n° 18
Parce qu’il en va du sens même de l’ense...