Email :

Orgues et Imaginaires. In memoriam Hermann J. Busch (1943-2010)



Appartenant à la collection :
Hors collection

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
20,00 €
Acheter

Orgues et Imaginaires. In memoriam Hermann J. Busch (1943-2010)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-933-9
  • Nombre de pages : Non
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2015/06

L'orgue constitue un des piliers les plus fascinants. Très présent dans la culture occidentale depuis au moins le XIIIe siècle, il en est de fait un marqueur identitaire fort. Traditionnellement associé à l'architecture religieuse et aux pratiques cultuelles chrétiennes, il participe à la fonction sacrée sur les plans musical et aussi visuel par sa contribution décorative, parfois édifiante, voire militante. À partir du XVIIIe siècle, avec le développement des concerts publics, l'orgue s'est peu à peu intégré à de nombreuses salles de concert puis, au XXe siècle, à des cinémas à l'époque du muet. De nombreux campus universitaires sont également dotés d'un grand orgue, en Europe du Nord, aux États-Unis, au Japon ou en Corée. Ainsi, selon les lieux et les circonstances, instrument religieux ou profane, de structure et de taille variables, il s'est diffusé partout. Loin d'être un objet de recherche réservé à une élite d'initiés, il est fondamentalement pluridisciplinaire, à la fois ouvrage technique, instrument de musique et objet d'art, exemplaire des liens entre art et militantisme religieux, entre politique et religion, entre univers social, religieux et profane.


À la suite des États-Unis, des institutions d’envergure se sont développées depuis plusieurs décennies chez nos voisins européens, certaines ayant un rayonnement international reconnu comme la Walcker-Stiftung für orgelwissenschaftliche Forschung, l'Institut für Orgel, Orgelforschung und Kirchenmusik de Vienne, the Royal College of Organists de Londres, le Fraunhofer Institut de Stuttgart, le département de musicologie de l'Université de Genève, et bien sûr le GOArt (Göteborg Organ Art Center). En revanche, malgré la présence de parcs organistiques de grande valeur notamment en Alsace, il n'existe rien d'équivalent dans le paysage universitaire français.


La réflexion collective internationale et pluridisciplinaire menée ici questionne l'objet en dégageant des perspectives possibles de recherche sur le plan de la facture, de l'architecture, des musiciens et de la musique. Elle pose un nouveau jalon intégrant les multiples facettes de l'orgue, dans la ligne conceptuelle de l'Integrierte Orgelforschung élaborée par le Pr. Busch à qui ce livre est dédié.

L'usure
Il y a une urgence durable à réfléchir sur ce qui épuise nos soci...
Apollon, enquête sur un mythe
Apollon à Versailles. Rien ne paraît plus évident au visiteur. Pour...
Du sport à la scène. Le naturisme de Georges Hébert (1875-1957)
Alors que la Méthode Naturelle d’éducation physique, virile et mor...
Comique et politique chez les Modernes et les Anciens - Les Cahiers d'Artes n°13
Comment penser les relations entre comique et politique aujourd’hui ...
Du canon artistique à la norme industrielle. Une forme sculpturale au cœur du quotidien
En prise avec le fonctionnement de notre mode actuel, cet ouvrage est ...
Stabat Mater à grand Chœur et Symphonie (Bordeaux 1782)
Texte établi par Jean-Louis Laugier, d'après le manuscrit de Bordeau...
Réalités de la recherche (collective) en arts
La recherche en arts se confronte bien souvent aux mêmes critères qu...
Bacchanales ! Ivresse des arts au XIXe siècle
Au cours d’un xixe siècle fortement marqué par la porosité des re...