Email :

Regards d'un notable bordelais sur son temps. Le mémorandum d'Antoine Gautier (1832-1882)



Appartenant à la collection :
Mémoires vives

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
22,00 €
Acheter
PDF
Format :
14,00 €

Regards d'un notable bordelais sur son temps. Le mémorandum d'Antoine Gautier (1832-1882)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-300-0128-0
  • Nombre de pages : 300
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2017/05

Préface d'Alain Juppé


Ces quelques extraits du Mémorandum d’Antoine Gautier (1798-1882), maire du Bouscat, conseiller général de la Gironde, adjoint puis maire de Bordeaux de 1849 à 1860, ont pour objectif d’attirer l’attention des chercheurs sur l’intérêt que représentent les 60 000 pages de ce journal intime tenu quotidiennement entre 1832 et 1882. Les passages transcrits, en intégralité, ont été choisis en raison de leur intérêt pour l’histoire politique, culturelle et sociale. L’auteur, qui se définit comme un conservateur progressiste, s’est non seulement intéressé à l’histoire locale mais aussi aux grands événements qui ont secoué la France et l’Europe en un demi-siècle. On lira des jugements intéressants sur la révolution de 1848, sur le coup d’État de 1851, sur la Commune de Paris mais aussi sur les tensions dans les Balkans, la vie théâtrale bordelaise, les ravages de l’oïdium sur le vignoble girondin, etc.

Les conseillers municipaux des villes de France au XXe siècle
Ce livre est le fruit d’une enquête de cinq ans menée par une équ...
Bibliographie d'Albert Peyriguère
Préface de G. TURBET-DELOF
Cet inventaire analytique des articl...
Regards d'un notable bordelais sur son temps. Le mémorandum d'Antoine Gautier (1832-1882)
Ces quelques extraits du Mémorandum d’Antoine Gautier (1798-1882), ...
Chronique du Bordelais au crépuscule du Grand Siècle : le Mémorial de Savignac
Certains êtres vivent de leur curiosité au point d’en devenir une ...
Mémoires de Terreur : l'an II à Bordeaux
La Terreur a souvent attiré les historiens, soit que, fascinés par l...