Email :

Histoire d'une université bordelaise : Michel de Montaigne, faculté des arts, faculté des lettres, 1441-1999



Appartenant à la collection :
Hors collection

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
19,82 €
Acheter

Histoire d'une université bordelaise : Michel de Montaigne, faculté des arts, faculté des lettres, 1441-1999

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978.2.86781.241.5
  • Nombre de pages : 224
  • Format : 16 x 23
  • Sortie Nationale : 1999
Préface et conclusion de Anne-Marie COCULA
L'université Michel de Montaigne est l'héritère d'une des plus
prestigieuses facultés des lettres de la fin du XIXe siècle, qui
puisait elle-même ses racines dans un lointain passé médiéval. En retraçant
ce long cheminement où les manifestations étudiantes, le statut des
professeurs, la place des locaux et la succession des réformes sont autant
de questions très actuelles, les auteurs concilient l'histoire et le présent du
rayonnement de l'université. Grâce à une série d'enquêtes sociologiques
menées depuis plusieurs années, le lecteur peut ainsi découvrir un univers
à la fois proche et mal connu, mais aussi plus dynamique que ne le laissent
croire trop d'images stéréotypées.
Sociabilité maçonnique et pouvoir colonial dans l'Inde britannique (1730-1921)
En 1730, une première loge maçonnique voit le jour au Bengale à For...
Provinciales. Hommage à Anne-Marie Cocula (2 Tomes)
Consacré au fait provincial, ce recueil cherche à appr...
Clochers et troupeaux. Les communautés rurales des Landes et du Sud-Ouest avant la Révolution
Cet ouvrage cherche surtout à montrer la vie publique d'une paysanner...
Laboratoires de la foi. Mesmérisme, spiritisme et occultisme en France de 1853 à 1914
En France le XIXe siècle vit fleurir tout autant le positivisme que ...
Le lion et les lys. Espagne et France au temps de Philippe V
Crépuscule du Siècle d’Or ou prélude du siècle des Lumières, le...
La fabrique du livre. L'édition littéraire au XXe siècle
L'édition, sous la Troisième République, encore largement artisanal...