Email :

Eidôlon 121 - L'inconvenance



Appartenant à la collection :
Eidôlon

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
23,00 €
Acheter

Eidôlon 121 - L'inconvenance

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-91052-21-1
  • Nombre de pages : 282
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2017/11

Le terme même d’inconvenance ne se laisse pas aisément appréhender : il peut apparaître comme l’envers du convenable, voire son négatif, ce qui souligne et bouscule les limites du pensable ou du représentable. Si l’on considère que l’inconvenance désigne ce qui relève d’un manquement aux usages, aux règles dont se dote une communauté plus ou moins explicitement, on peut alors envisager les formes artistiques comme son aire de prédilection. Toute création n’est-elle pas par essence inconvenante, sauf à relever d’un art officiel, lié à un pouvoir, à une prescription ? Néanmoins, la perception de l’inconvenance suppose une maîtrise des codes, des normes, des usages au sein desquels elle peut se signaler, qu’il s’agisse d’une inconvenance langagière, comportementale, culturelle. L’écart qu’elle constitue n’est lisible et recevable comme tel qu’à cette condition. L’inconvenance, nous le voyons, ne peut exister que dans l’accueil qui lui est réservé, elle a besoin d’être décryptée pour exister, elle est avant tout appel, ouverture à l’autre et à la dissonance. En cela, elle est pleinement au cœur de la problématique de la littérature, de l’œuvre d’art, et donc de plein droit au centre des préoccupations d’une communauté de chercheurs.

Surface et intériorité – Modernités 12
Ce volume s'est donné comme enjeu d'analyser les métaphores spatiale...
Récits et mythes de fondation dans l'imaginaire culturel occidental
Cet ouvrage est une illustration des rapports établis entre l’histo...
Eidôlon 81 : Violence et écriture, violence de l'affect, voix de l'écriture
Ce volume correspond au premier grand volet d’une action consacrée ...
Eidôlon 91 : Imaginaire du temps dans le fantastique et la science-fiction (L')
Le Temps semble a priori irréversible et l’homme n’accepte que di...
Eidôlon 100 : Monstrueux et l'Humain (Le)
L’art et la littérature nous tendent le monstrueux comme un miroir ...
Eidôlon 94 : Chanson et intertextualité
Les vingt-huit articles de ce recueil explorent le genre de la chanson...
Eidôlon 117 - Contrainte et création
Quand il s’agit de création humaine et non divine, artistique et no...