Email :

Écritures du ressassement, n° 15



Appartenant à la collection :
Modernités

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
21,34 €
Acheter

Écritures du ressassement, n° 15

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 0986-6019978-2-86781-276-7
  • Nombre de pages : 336
  • Format : 15 x 22, n° 15
  • Sortie Nationale : 2002
Répétition, reprise, retour, épuisement, correction, réexamen, leit-motiv, variation: aucun terme ne semble convenir aussi bien que celui de ressassement pour désigner des modes d’écriture propres à la modernité.
L’hypothèse de départ de ce livre collectif est précisément que le ressassement fonde des façons d’écrire inédites, et plus profondément nous conduit à envisager autrement la définition de la littérature. Du journal intime à l’incessant murmure beckettien, il s’agit d’examiner les formes paradoxales d’une parole qui semble en deçà ou au-delà de la littérature. De nature dynamique, le ressassement est aussi jaillissement, force d’extériorisation, jubilation du langage. Le sujet qui, dans l’écriture ressassante, s’expose, se tourne et se retourne, ne cesse de parler, de se parler, de se relire: il invente ainsi un rythme singulier, découvre l’empire des mots, l’emprise sur lui des voix multiples qui le font parler, écrire. Renonçant à vraiment finir, l’écrivain moderne se voue à l’incessant.
Eidôlon 118 - Le Bon Passage
Le Bon Passage, parcours inéluctable de la vie à la mort, parcours m...
Othello
Édition critique de C. Smith[...]...
Eidôlon 117 - Contrainte et création
Quand il s’agit de création humaine et non divine, artistique et no...
Empires de la Question (Les)
Les Empires de la question : entendons « empires » au sens des force...
Frontières de la fiction, n° 17
Modernités n° 17
L’étude renouvelée de genres frontières ...
L'irressemblance. Poésie et autobiographie, n° 24
« La poésie personnelle a fait son temps de jongleries relatives et ...
Instant romanesque (L'), n° 11
Dix études consacrées aux modes de configuration que le roman a su