Email :

Imagination scientifique et littérature merveilleuse. Charles Tiphaigne de la Roche



Appartenant à la collection :
Mirabilia

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
30,00 €
Acheter

Imagination scientifique et littérature merveilleuse. Charles Tiphaigne de la Roche

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-868-4
  • Nombre de pages : 392
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2014/04
Imagination littéraire et investigation scientifique sont longtemps allées de pair. Jusqu’au XVIIIe siècle, ce sont souvent les « mirabilia » – les miroitements du merveilleux – qui ont dynamisé à la fois les fictions narratives et les curiosités scientifiques. Les contributions réunies dans ce volume étudient un auteur méconnu, Charles Tiphaigne de la Roche (1722-1774), médecin normand, savant érudit et rêveur inlassable, qui offre un cas exemplaire du tissage étroit entre l’émergence des nouvelles sciences de la vie, une vieille sagesse critique inspirée de l’Antiquité et une imagination littéraire porteuse de merveilles en devenir.
En parallèle avec la première édition critique des œuvres complètes de Tiphaigne actuellement en cours, cet ouvrage fait redécouvrir une figure inclassable et passionnante de notre histoire intellectuelle, esquissant, au cœur même des Lumières, la perspective d’une « alter-modernité », à la fois déroutante et admirable, qui reste encore largement à inventer.
Portefeuille (Le)
Édition critique de J.P. Homand et M.T. Hipp[...]...
Poétiques de la durée - Modernités 30
Prêter attention à la durée dans la littérature peut apparaître i...
Autour de la Lettre aux directeurs de la Résistance
Présentation critique de J.E. Flower.
Co-édition Presses Univ...
Beauté du merveilleux (La)
L’ouvrage rassemble dix-huit études de spécialistes de l’Antiqu...
Automate (L'). Modèle Métaphore Machine Merveille
Bien qu’ils aient disparu dès le XIXe siècle, «les automates de V...
Pour décrire un Salon : Diderot et la peinture (1759-1766)
Des premiers Salons (1759, 1761 et 1763) aux Essais sur la peinture de...
Du goût à l'esthétique : Montesquieu
Goût, esthétique, entre deux mots ne faut-il pas choisir le moindre ...