Email :

Michel Jeury. Carnets chronolytiques



Appartenant à la collection :
SF Incognita

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
21,00 €
Acheter
PDF
Format :
14,00 €

Michel Jeury. Carnets chronolytiques

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-300-0024-5
  • Nombre de pages : 214
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2015/11

Grand Prix de l'Imaginaire - Prix spécial 2016


Michel Jeury est considéré comme un des plus grands écrivains français de science-fiction et de littérature régionaliste. Entre 2009 et 2015, il s'est laissé tenter par l'écriture de ses souvenirs littéraires, réalisant ainsi une ambition autobiographique laissée en friche durant sa longue carrière d'auteur. Ces carnets chronolytiques inédits, réunis et présentés par Natacha Vas-Deyres et Richard Comabllot, offrent une vision plurielle des années 1970. Cet ouvrage entend apporter un éclairage précis pour deux lectorats différents sur "l'énigme Jeury" c'est-à-dire la coexistence de deux carrières littéraires, constituées par la science-fiction dans les années 1970 et 1980 et la littérature générale à partir des années 1990. Témoignages précieux des milieux littéraires et médiatiques fréquentés par Michel Jeury, ces fragments autobiographiques sont à l'image de l'auteur qu'il était, hanté par le temps, partagé entre sa nature d'homme de la terre et d'étonnantes visions des sociétés futures.

Livre érotique (Le)
Le livre érotique est une vieille tradition française. Contre l’ac...
Héritage de Bakhtine (L')
Les contributions réunies ici tentent de faire le point sur l'état d...
Jacques Chessex ou comment s'inventer au miroir de Dieu
La place de Jacques Chessex au sein de la littérature suisse romande ...
Mystère de Sainte Venice (Le)
Édition critique de G.A. Runnalls[...]...
Michel Jeury. Carnets chronolytiques
Michel Jeury est considéré comme un des plus grands écrivains fran...
Heavy Metal, l'autre Métal Hurlant
En 1977, aux États-Unis, l’éditeur de la revue satirique The Natio...
Jacques Spitz, le mythe de l'humain
Jacques Spitz (1896-1963), « père égaré » de la science-fiction f...