Email :

Eidôlon 93 : Visites littéraires de l’inconscient religieux ou l’appartenance à l’œuvre



Appartenant à la collection :
Eidôlon

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
13,00 €
Acheter

Eidôlon 93 : Visites littéraires de l’inconscient religieux ou l’appartenance à l’œuvre

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 0242-5300978-2-903440-93-0
  • Nombre de pages : 136
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2012
Des œuvres majeures de la littérature (de à ) peuvent dévoiler de nouvelles et fort décapantes significations si on les éclaire par la théorie de Régis Debray sur le caractère religieux de l'inconscient collectif : les collectivités organisées n'existent pas sans une référence sacralisée et celle-ci détermine chez leurs membres un sentiment d'appartenance qui déjoue la logique ordinaire. C'est ce qu'établit à partir de maints exemples historiques (Gallimard, 1981). Sur un mode esthétique, les œuvres littéraires ici choisies, narratives ou théâtrales, rendent compte de ces logiques d'agrégation ou de dislocation sociale abordées jusque-là sur le mode de l'analyse anthropologique. Ainsi la pertinence de l'intuition propre aux œuvres littéraires et la justesse de l'examen conceptuel
se confortent mutuellement pour mettre en lumière les zones les plus sensibles quoique volontiers occultées de notre existence collective. Nos journaux nous en rappellent chaque jour, à notre grand dam, la virulence autant que la déconcertante permanence.
Abécédaire insolite des francophonies
L’ouvrage proposé à la lecture est inhabituel puisque, sous la for...
Homère, le chant des sirènes (Vol. II)
Au début de la vie de chaque lecteur, il y a l’histoire d’un homm...
Jalousie du barbouillé et Georges Dandin (La)
Édition critique par N.A. Peacock[...]...
Eidôlon 103 : Forêt romantique (La)
Ce volume étudie les représentations romantiques de la forêt au XIX...
Eidôlon 100 : Monstrueux et l'Humain (Le)
L’art et la littérature nous tendent le monstrueux comme un miroir ...
Eidôlon 108 - Limousin et ses horizons dans l'oeuvre de Georges-Emmanuel Clancier (Le)
« Dieu merci, le Limousin ne manquait pas de bosquets, de châtaigner...
Eidôlon 83 : Le Romanesque aux XIVe et XVe siècles
L’automne du Moyen Âge est flamboyant : la richesse des productions...