Email :

Vladimir Nabokov, lecteur de l'autre. Incitation



Appartenant à la collection :
Sémaphores

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
26,00 €
Acheter

Vladimir Nabokov, lecteur de l'autre. Incitation

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 1281-4555978-2-86781-378-8
  • Nombre de pages : 253
  • Format : 15 x 21
  • Sortie Nationale : 2005
On a souvent souligné le mouvement d'ouverture qui travaille les livres de Vladimir Nabokov et incite à relire avec lui une foule d'autres écrivains.
Il faut admettre encore que la question de la lecture est celle que pose avec le plus d'obstination une œuvre dont l'existence semble tout entière suspendue à l'émergence de ce que son créateur appelait de « bons lecteurs ». Un écrivain « américain né en Russie » invente nécessairement un nouvel art de lire, entre les langues. C'est l'histoire de cette invention que retrace le parcours critique d'Isabelle Poulin.
Un lecteur francophone la trouvera d'une familière étrangeté : « Pour écrire sur Pouchkine et sur moi, précisait l'auteur de Lolita, il faut connaître la littérature française. » Rimbaud, Flaubert, Chateaubriand ont fécondé l'imaginaire de l'écrivain et font entendre régulièrement leur petite musique dans son œuvre. Sartre ou Maupassant servent à écrire comme contre Sainte-Beuve. D'autres, tenus à l'écart par leur contemporain étranger, tels Nathalie Sarraute, peu prisée, ou Louis-René des Fôrets, manifestement inconnu, ont en commun un côté Dostoïevski qui éclaire singulièrement les enjeux d'une question aussi anodine en apparence que celle du bon ou mauvais usage de la lecture. Dans l'œuvre de Nabokov, pour une telle œuvre, c'est une question de vie ou de mort, dont l'emblème pourrait être un petit pan de mur jaune - tant la Recherche permet une traduction fidèle d'une pratique inter-nationale de la littérature fondée sur sa qualité optique : le polyglotte, qui affirme penser « en images », dit comme le traducteur de Sésame et les Lys : « Apprends à voir ! »
Eidôlon 98: Le héros populaire, un héros politique?
Quel est le point commun entre Superman et Melina Mercouri ? Entre Tom...
Littératures africaines et spiritualité
La spiritualité, comprise ici dans un sens très large, semble bien ...
L'invention du solitaire – Modernités 19
L’invention du solitaire : laissons jouer le double sens du titre. C...
Michel Tremblay, l'enfant multiple
Écrivain majeur de notre temps, le québécois Michel Tremblay élabo...
La Nouvelle en Europe. Destin croisés d'un genre au XXe siècle
L’objectif du présent volume est d’embrasser un large panorama de...
Vladimir Nabokov, lecteur de l'autre. Incitation
On a souvent souligné le mouvement d'ouverture qui travaille les livr...
Driss Chraïbi, une écriture de traverse
Le parfum de scandale, suscité par la publication en 1954 de son prem...