Email :

Politique d’Aristote. Famille, régimes, éducation



Appartenant à la collection :
Histoire des pensées

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
22,00 €
Acheter
PDF
Format :
15,00 €

Politique d’Aristote. Famille, régimes, éducation

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-632-1
  • Nombre de pages : 190
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2011
Ce livre a pour objet d’éclairer la politique d’Aristote par un ensemble d’études sur la famille, les régimes ou l’éducation. On y examine les « modèles » familiaux des différentes constitutions, la distinction entre l’amitié familiale et l’amitié politique, le pouvoir du roi, le principe de conformité des lois à la constitution, la détermination du meilleur régime, l’importance politique du « cœur » et de l’amour, la valeur de l’autarcie et du loisir… L’analyse de ces thèmes fondamentaux des Politiques ravive des interrogations majeures concernant la signification de la référence à la nature, la relation entre Aristote et Platon, les liens qui unissent la politique, l’éthique et la psychologie aristotéliciennes et la conciliation de l’idéalisme et du réalisme.
Politique d’Aristote. Famille, régimes, éducation
Ce livre a pour objet d’éclairer la politique d’Aristote par un e...
Platon et l'objet de la science
Qu'est-ce que savoir et quel est l'objet de la science ? Cette double<...
Hobbes et la religion
Enracinés dans son pouvoir de désirer et de connaître, l'homme port...
Lectures de l'Esprit des lois
S’engager dans L’Esprit des lois constitue une gageure pour le lec...
Spinoza - Nature, Naturalisme, Naturation
Le spinozisme est par excellence, au XVIIe  siècle, la philosophie ...
Foucault au Collège de France : un itinéraire
(sous la direction de)
Foucault au Collège de France : ce livre...
Une vie Humaine
Qu’est-ce qu’une « vie humaine » ? Question posée à chacun, et...
Rousseau au Japon. Nakae Chômin et le républicanisme français (1874-1890)
Jean-Jacques Rousseau connut au Japon une fortune trop longtemps rest...