Email :

Théâtre populaire, théâtre prolétarien: les frères ennemis? - Article 2


COUTELET (Nathalie)

Appartenant à la collection :
Articles à l'unité

En stock

Prix
PDF
Format :
2,00 €
2,00 €

Théâtre populaire, théâtre prolétarien: les frères ennemis? - Article 2

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-764-9
  • Nombre de pages : 17
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : Mars 2012
Polysémique et polémique, le théâtre populaire erre, selon les définitions, entre un théâtre plébéien et un théâtre de réconciliation sociale. Le théâtre prolétarien, lui, semble afficher sa couleur politique et envisager une classe sociale déterminée comme seul destinataire. Tous deux présentent néanmoins des similitudes quant à la volonté de rénovation dramaturgique et scénique, écornant au passage le mythe d’une pratique qui se distinguerait uniquement par son indigence esthétique et des tarifs modiques. Contemporaines, ces formes profitent d’un contexte sociopolitique favorable pour opérer une démocratisation du spectacle, donc une ouverture plus large au public, avec des objectifs didactiques et artistiques relativement proches. Le refus d’un spectacle mercantile, la recherche d’un théâtre politique – au sens large ou au sens restreint –, la réflexion sur la communion du public par le biais du spectacle se retrouvent au sein des deux courants. À travers les exemples français, soviétique et allemand, des points de convergence se dessinent. En particulier, la commune quête d’un théâtre social – c’est-à-dire lié intimement à la société – dont l’objectif politique n’est jamais dissocié de l’objectif esthétique. En effet, la dramaturgie et la scénographie ont été affectées par les formes « populaires », qui ont tenté de penser de nouvelles écritures et de nouvelles techniques scéniques afin de répondre à leurs exigences idéologiques. Du répertoire au jeu de l’acteur, chaque étape du processus théâtral est questionnée et adaptée au projet politique. La confrontation de diverses expériences permet de les replacer dans un vaste mouvement européen, de mettre en évidence les continuités et les ruptures entre théâtre populaire et théâtre prolétarien, ainsi que l’alliance entre réforme politique et sociale et réforme esthétique.
Horizons/Théâtre N°1. Des théâtres populaires. Afrique, Amérique, Asie, Europe
Pour son premier numéro, la revue Horizons/Théâtre éditée par les...
Horizons/Théâtre N°2. Théâtre et éducation. Partages, enjeux et avenir
Théâtre et éducation: la rencontre de deux univers qui s’approche...
Horizons/Théâtre N°3. L'adaptation... d'un théâtre à l'autre
La pratique de l’adaptation, parfois proche de la réécriture, de l...
Horizons/Théâtre N°4 - Ethnoscénologie. Les incarnations de l'imaginaire
Née sous le signe de l’interculturalité et dédiée à l’étude ...