Email :

La littérature cubaine de 1980 à nos jours



Appartenant à la collection :
Série Amériques

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
15,00 €
Acheter
PDF
Format :
10,00 €

La littérature cubaine de 1980 à nos jours

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-706-9
  • Nombre de pages : 220
  • Format : 15 x 21
  • Sortie Nationale : 2011
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit la culture cubaine de la fi n du XXe siècle et des débuts du XXIe. Une unité par-delà les affrontements de toute nature, constituée d‘un attachement culturel et affectif à une identité, une « cubanité », mais également d’un malaise, deux aspects sensibles dans les œuvres de Eliseo Alberto, Reinaldo Arenas, Abilio Estévez, Pedro Juan Gutiérrez, Leonardo Padura, José Manuel Prieto, Guillermo Rosales, Ángel Santiesteban, Zoé Valdés, Carlos Victoria, le théâtre depuis Virgilio Piñera et José Triana jusqu’aux propositions les plus récentes. Tels sont les auteurs et les œuvres qu’un ensemble d’universitaires a étudiés au titre de cette littérature cubaine écrite depuis les années 1980.
Le présent volume rassemble des contributions de : Karim Benmiloud, James Cortés-Tique, Michèle Guicharnaud-Tollis, Liliane Hasson, Jean-Louis Joachim, Renée Clémentine Lucien, Caroline Lepage, Renaud Malavialle, Françoise Moulin-Civil, Armando Valdés-Zamora, Christilla Vasserot, Antoine Ventura, Gloria Vergès.
Expositions artistiques de l'Afrique française (1928-1956). Dictionnaire des artistes et de leurs œuvres.
Cet ouvrage a pour ambition d’enrichir la documentation relative à ...
Peut-on tout leur dire ? Formes de l’indicible en littérature jeunesse
Pour répondre à cette question, les contributeurs du livre affirment...
L'École d'architecture de Bordeaux. Héritages et perspectives
Cet ouvrage, richement illustré et documenté, éclaire l’histoire ...
Les forêts européennes. Gestions, exploitations et représentations (XIe-XIXe siècles)
L’objet de cet ouvrage est, avant tout, de s’interroger sur les gr...
El planeta Pitol
El volumen estudia la obra polifacética del escritor mexicano Sergio ...
Cuba et la France
Actes du colloque de Bordeaux (décembre 1982) organisé par le Centre...
Espaces d'Alejo Carpentier
Dans le cadre des grands colloques qui ont marqué le centenaire de la...
Nature américaine en débat (La) : identités, représentations, idéologies
(MPI 46),
À partir d'exemples tirés de pays, d'époques et de...
La littérature cubaine est-elle une et indivisible ? - Article 1
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,00 €
Zoé Valdés : portrait de femmes cubaines en exil - Article 4
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,00 €
L’urne et le labyrinthe. Dramaturgie cubaine contemporaine : ruptures et filiations - Article 5
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,00 €
Dire le corps, scruter l’histoire. «Los olvidados » d’Ángel Santiesteban - Article 6
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,00 €
Carlos Victoria et les siens - Article 7
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,00 €
Lectures de Tuyo es el reino d'Abilio Estévez : une esthétique de l’entre-deux et de l’interrogation - Article 8
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,00 €
Une nef des fous échouée à Miami : La casa de los náufragos (Boarding Home) de Guillermo Rosales - Article 9
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,00 €
Le grand sommeil de Mario Conde : relire Pasado perfecto de Leonardo Padura Fuentes - Article 10
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,00 €
Informe contra mí mismo : la descojonante historia del « honesto » con los cojones en oro - Article 11
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,00 €
Le « Cycle de Centro Habana » de Pedro Juan Gutiérrez ou l’éloge de la transgression - Article 13
C’est une continuité, voire une contiguïté viscérale, qui régit...
2,50 €