Email :

Testament de Gabès, l'invasion de la mer (1905), ultime roman de Jules Verne (Le )



Appartenant à la collection :
Entrelacs

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
15,00 €
Acheter

Testament de Gabès, l'invasion de la mer (1905), ultime roman de Jules Verne (Le )

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-356-6
  • Nombre de pages : 136
  • Format : 15 x 21
  • Sortie Nationale : 2005
Du 1er janvier au 1er août 1905, paraissait en feuilleton l'Invasion de la mer de Jules Verne, ultime roman entièrement revue et révisé par l'écrivain, qui disparaissait le 24 mars de la même année.

Roman du Centenaire par excellence, ce récit se dédouble, à partir de Gabès, dans la Tunisie et l'Algérie des Chotts, et relate la difficultueuse réalisation de l'une des plus folles utopies du XXe siècle défunt : la création d'une mer intérieure, d'une seconde Méditerranée, en plein Sahara…

Afin de rendre compte tant du caractère encyclopédique de l'écriture vernienne que des lectures multiples auxquelles sa réception peut donner lieu, cet essai est suivi d'annexes où sont proposés des extraits d'auteurs, depuis Hérodote jusqu'aux critiques les plus avisés de ces quarante dernières années. De leur côté, les illustrations, provenant de diverses éditions du roman, éclairent le caractère éminemment pictural de l'imaginaire vernien.
Poète cosmographe (Le) ; vers un nouvel espace culturel. Entretiens 1976-1986
Michèle Duclos a rassemblé et préfacé, dans ce volume, des entreti...
Villiers de l'Isle-Adam
Édition critique de A. Raitt[...]...
Nihilisme - Modernités 33
Dans le prolongement des réflexions sur le mal ou sur la question des...
Art de régner (L')
Édition critique de P.E. Chaplin[...]...
Sacré et le profane (Le)
Le texte littéraire constitue un espace de prédilection où s'affron...
Impuissance(s) de la littérature
L’impuissance de la littérature est de nos jours une question centr...
Travail de la Parenthèse dans les Chants de Maldoror (Le)
Lire les Chants de Maldoror dans les parenthèses, ce n'est pas s'en t...
Poète près de la mer,. Hommage à Lorand Gaspar (Un)
« Attiré par des amis à Sidi-bou-Saïd, j'y avais trouvé une chose...