Email :

À l'ombre des crises anciennes. Une histoire de la biosphère



Appartenant à la collection :
Leçons de sciences en Aquitaine

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
7,00 €
Acheter

À l'ombre des crises anciennes. Une histoire de la biosphère

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-300-0197-6
  • Nombre de pages : 64
  • Format : 12 x 17
  • Sortie Nationale : 2018/04

L’histoire de la biosphère depuis 3,8 milliards d’années n’a pas été un chemin dénué d’embûches. Cinq crises majeures ont jalonné les derniers 500 millions d’années. Actuellement, avec l’avènement d’une période fortement marquée par les activités humaines, la biosphère aborde une nouvelle crise potentiellement de grande ampleur. Qu’en est-il réellement ? Les processus en jeu sont-ils de même nature que ceux impliqués dans les crises anciennes ? Les vitesses sont-elles comparables ? Les causes sont-elles partagées ? Bref, la comparaison est-elle pertinente ?

L'urgence européenne. Éloge de l'engagement franco-allemand
À la faveur de la crise sanitaire et économique due à la pandémie ...
Benjamin Franklin. Quand l'Amérique s'émancipait
L'un des objectifs de cet ouvrage est de retrouver quelques-uns des fi...
El hacedor de Jorge Luis Borges : des textes à l'oeuvre
El hacedor est publié alors que trois décennies consacrées à l’...
Trois comédies de Molière. Étude sur Le Misanthrope, George Dandin et Le Bourgeois gentilhomme
Ce livre, en une deuxième édition révisée et complétée, propose ...
L'intelligence artificielle : passé, présent et futur
Qu’elle nous fascine souvent ou qu’elle nous inquiète parfois, l...
Une histoire nationale est-elle encore possible ?
Alors que dans les universités du monde entier se développe l’hist...
La traduction comme expérience des limites. Les écritures franco-arabes
Je voudrais commencer par exprimer ma joie de prononcer, devant vous, ...
À l'ombre des crises anciennes. Une histoire de la biosphère
L’histoire de la biosphère depuis 3,8 milliards d’années n’a p...