Email :

Rythmes pittoresques



Appartenant à la collection :
Exeter textes littéraires

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
23,00 €
Acheter

Rythmes pittoresques

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 1475-57420-85989-711-7
  • Nombre de pages : 184
  • Format : 15 x 23
  • Sortie Nationale : 2003
Édition critique établie par Seth Whidden.
Publié d'apord en 1890, le recueil poétique Rythmes pittoresques témoigne non seulement de la recherche d'une voix poétique mais aussi du désir d'une femme-poète de forger cette voix en bousculant les règles traditionnelles de la versification et de l'expression. C'est en portant atteinte à la tradition masculine de la poésie du dix-neuvième siècle qu'elle réussit à la mettre en cause.
Parmi les premiers à employer le vers libre en français ? Marie Krysinska, Arthur Rimbaud, Jules Laforgue et Gustave Kahn ? seule Marie Krysinska (1857-1908) n'a pas encore été saluée par la critique. Mise au ban de la littérature par une critique qui ne savait que faire d'une femme-poète, la poésie de Krysinska présente à la fois la création d'une nouvelle expression féminine et l'étouffement de la création d'une femme-artiste par des pairs, des lecteurs et des rivaux presque toujours masculins.
Du goût à l'esthétique : Montesquieu
Goût, esthétique, entre deux mots ne faut-il pas choisir le moindre ...
Collections en regard. Les bibliothèques à l'écran
La place dévolue au livre dans nombre de films est un indice de l’a...
Eidôlon 102 - La Mélancolie
La création littéraire est a priori peu compatible avec l’état de...
Eidôlon 70 : Quimaginaire (Le). L'imaginaire québécois en cent mots
Ceci n'est pas une histoire littéraire,
Ceci n'est pas une ant...
Phalante
Édition critique de A. Howe[...]...
Dissertations contre Corneille
Édition de N.Hammond et M. Hawcroft[...]...
Histoire d'Éléonore de Parme
Édition critique de R. Bolster
En 1810 Stendhal lit l'Histoire ...
Contre Retz ; sept pamphlets du temps de la Fronde
Édition critique de C. Jones[...]...