Email :

Impuissance(s) de la littérature



Appartenant à la collection :
Entrelacs

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
24,00 €
Acheter
PDF
Format :
15,00 €

Impuissance(s) de la littérature

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-712-0
  • Nombre de pages : 452
  • Format : 15 x 21
  • Sortie Nationale : 2011

L’impuissance de la littérature est de nos jours une question centrale dans la création littéraire et dans la critique. Ce livre collectif examine cette question selon deux axes : en amont de l’œuvre, l’impossibilité d’écrire ; en aval de l’œuvre : l’interrogation sur l’action ou l’inaction de la littérature face au monde réel et à l’Histoire. Cette interrogation n’est pas pessimiste : l’impuissance peut être féconde. L’un des paradoxes de la littérature, c’est que, de cette impuissance, l’écrivain va tirer des œuvres particulièrement intenses, bouleversantes par la singularité d’un style, d’une voix, et toujours riches d’effets sur le lecteur. C’est sur fond d’impuissance que la littérature continue de s’élever. L’impuissance est créatrice, et c’est bien avec un double sens qu’il faut entendre l’expression "impuissance créatrice" : impuissance à créer, et impuissance qui crée, qui incite à créer. La littérature persiste obstinément à être parole de résistance. Fragile, mais résistante. Ce n’est pas une parole de pouvoir, mais de contrepouvoir: "hors-pouvoir", comme le disait Barthes dans sa Leçon. À long terme, la parole littéraire se révèle gagnante, elle contribue à mieux humaniser l’homme. Sa réception, de générations en générations, invente de nouvelles formes de sensibilité, de subjectivation, de vie. Impuissante souvent dans son présent – puissante dans le temps.

Sentiment de la langue (Le). Évasion, exotisme et engagement
La conscience linguistique qui attache l’auteur à l’idiome du ter...
Poésies complètes
Édition de J.A. Coleman[...]...
Imaginaire de la Nation 1792-1992 (L')
L'imaginaire de la nation reste une terre relativement neuve. Celui-ci...
Eidôlon 84 : Jacques Audiberti : l'imaginaire de l'éclectique
Qualifié “d’inspecteur Maigret métaphysique” par son ami Claud...
Albert Camus - L'écriture des limites et des frontières
Pour commémorer l’obtention par Camus du prix Nobel de littérature...
Travail de la Parenthèse dans les Chants de Maldoror (Le)
Lire les Chants de Maldoror dans les parenthèses, ce n'est pas s'en t...
Poète près de la mer,. Hommage à Lorand Gaspar (Un)
« Attiré par des amis à Sidi-bou-Saïd, j'y avais trouvé une chose...
Testament de Gabès, l'invasion de la mer (1905), ultime roman de Jules Verne (Le )
Du 1er janvier au 1er août 1905, paraissait en feuilleton l'Invasion ...