Email :

Eidôlon 102 - La Mélancolie



Appartenant à la collection :
Eidôlon

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
25,00 €
Acheter

Eidôlon 102 - La Mélancolie

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-91052-02-3
  • Nombre de pages : Non
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2012/12
Ce livre se présente comme un prolongement, en particulier sur le plan littéraire et philosophique, de la très belle exposition organisée au Grand Palais qui a donné lieu en 2005 à un volume, publié chez Gallimard sous la direction de Jean Clair : Mélancolie, génie et folie en Occident.
De l’antiquité au XVIIIe siècle, on a longtemps considéré la mélancolie comme une tristesse prolongée qui provenait d’une humeur corrompue. Dès le départ, avec la thèse humorale de la mélancolie, une humeur naturelle du corps engendre des représentations imaginaires : la bile noire a partie liée avec la nuit, la mort, un poison, un feu sombre, une matière lourde qui enténèbre l’esprit.
Depuis la fin du XVIIIe, la mélancolie a fasciné les écrivains de la modernité. Dans ce chassé-croisé entre l’âme et le corps, le métaphysique et le physique, la mélancolie demeure le plus souvent insaisissable. On continue d’interroger la mélancolie pour savoir si sa souffrance est somatique ou psychologique. Vue de l’extérieur, la mélancolie pourrait être une pathologie, vue de l’intérieur, c’est une façon d’appréhender et d’habiter le monde.
La création littéraire est a priori peu compatible avec l’état de mélancolie caractérisé par l’apathie, l’ennui, l’inaction. Rendre compte par l’écriture de la mélancolie n’est-ce pas la surmonter, la détourner, la convertir en énergie littéraire ? Mais ce faisant la mélancolie ne finit-elle pas par être un « état littéraire » ?
Soi disant. Poésie et empêchements - Modernités 36
Le présent volume vise à réfléchir sur les obstacles à l’expres...
Jacques Spitz, le mythe de l'humain
Jacques Spitz (1896-1963), « père égaré » de la science-fiction f...
Eidôlon 112 - Rhétorique, poétique et stylistique (Moyen Âge - Renaissance)
L’intérêt pour la rhétorique a bénéficié au xxe siècle de l...
Eidôlon 87 : Poétiques de Jean Cayrol. « Les mots sont aussi des demeures »
Depuis quelques années, Jean Cayrol émerge des limbes de l’oubli. ...
Eidôlon 99 : L'esprit des lieux
L’ethnographie révèle que les cultures les plus diverses ont eu po...
Eidôlon 76 : L'espace du coeur dans l'oeuvre de Joseph Rouffanche
L’intitulé de ce troisième colloque universitaire recouvre la prem...