Email :

Beckett, l'ouverture de Godot



Appartenant à la collection :
Pratiques de la traduction

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
8,00 €
Acheter

Beckett, l'ouverture de Godot

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 978-2-86781-880-6
  • Nombre de pages : 25
  • Format : 13,5 x 19
  • Sortie Nationale : 2014/04
Selon Beckett, le mot-clé de son théâtre est « peut-être». Une dramaturgie de l’incertain et du doute s’affirme dès les premières lignes de Godot : « Route à la campagne, avec arbre. Soir. » Mais quel soir ? Quelle route ? Et surtout, dans quel pays ? Ces repères spatio-temporels plutôt abstraits mettent en valeur l’universalité de la pièce qui a ainsi donné lieu à de nombreuses interprétations métaphysiques ou existentialistes. Ces lectures entrent en tension avec d’autres, plus historicisantes ou explicitement politiques, qui rapportent la pièce à des questions nationalistes ou postcoloniales. Cette tension renvoie à la question de la réception du texte, qui reste plurielle et polémique, tout comme le sont et la traduction et la mise en scène, lesquelles n’offrent qu’une interprétation partielle et toujours caduque d’un texte-partition.

Liste des traductions, présentées sur des fiches mobiles permettant la comparaison :
En attendant Godot, Acte I, 1952
Fiche 1: Waiting for Godot, autrotraduction S. Beckett (1956)
Fiche 2: Warten auf Godot, tr. Elmar Tophoven, (1953)
Fiche 3: Esperando A Godot, tr. Ana Maria Moix, (1995
Littératures africaines et spiritualité
La spiritualité, comprise ici dans un sens très large, semble bien ...
Petit Glossaire pour servir à l'intelligence des auteurs décadents et symbolistes
Édition critique de P. Mc Guiness
Paru en pleine mêlée symbol...
Vie de Saint-Alexis (La)
Édition critique de T.D. Hemming[...]...
Aline Reine de Golconde
Édition critique de S. Davies[...]...
Homère, le chant des sirènes (Vol. II)
Au début de la vie de chaque lecteur, il y a l’histoire d’un homm...
To be or not to be. Shakespeare, le monologue d'Hamlet (Vol. I)
« To be, or not to be » : sans doute faut-il dépasser l’interpré...
Coleridge, Kubla Khan
On ne retient souvent d’une oeuvre que quelques mots d’ouverture, ...
Rilke, La première Élégie
La puissante charge interrogative des premiers vers des Élégies de D...