Email :

Eidôlon 100 : Monstrueux et l'Humain (Le)



Appartenant à la collection :
Eidôlon

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
26,00 €
Acheter

Eidôlon 100 : Monstrueux et l'Humain (Le)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-91052-00-9
  • Nombre de pages : Non
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2012/10
Une étude culturelle des concepts et des modes de représentation du monstrueux ne saurait faire abstraction des rapports étroits que celui-ci, en tant qu’altérité, entretient avec ce qui fonde l’identité : l’humain. L’interdépendance et la complémentarité de ces deux notions (aussi bien, des idées et des images qu’elles engendrent) ouvrent une perspective sur plusieurs domaines culturels : celui de l’épistèmé et des ordres discursifs, celui de la différence, mais aussi de l’analogie de phénomènes, en apparence, incompatibles, et celui, enfin, de la fascination esthétique que suscite le monstrueux au moment de son imagination et de sa manifestation, notamment dans la littérature et les arts, de l’Antiquité à l’extrême contemporain. Loin d’être de simples images de l’autre, les représentations du monstrueux nous parlent de l’humain : elles incitent
à réfléchir sur ce qui est notre essence, elles éclairent les zones d’ombre qui se cachent en nous ou dans la société et démasquent les discours humanistes bon marché. L’art et la littérature nous tendent le monstrueux comme un miroir déformant : c’est, non pas en fuyant, mais en soutenant le regard de Méduse que nous apprenons, dans la fascination et dans l’épouvante, à mieux nous connaître.
Eidôlon 91 : Imaginaire du temps dans le fantastique et la science-fiction (L')
Le Temps semble a priori irréversible et l’homme n’accepte que di...
Travail de la Parenthèse dans les Chants de Maldoror (Le)
Lire les Chants de Maldoror dans les parenthèses, ce n'est pas s'en t...
Petit Glossaire pour servir à l'intelligence des auteurs décadents et symbolistes
Édition critique de P. Mc Guiness
Paru en pleine mêlée symbol...
Pages complémentaires
Édition critique de M. Pakenham[...]...
Eidôlon 75 : Imaginaire et écriture dans le roman haussérien
La recherche universitaire répugne souvent à s’emparer d’œuvres...
Eidôlon 81 : Violence et écriture, violence de l'affect, voix de l'écriture
Ce volume correspond au premier grand volet d’une action consacrée ...
Eidôlon 74 : Mythologies du jardin de l'antiquité à la fin du XIXe siècle (Les)
Ce ne sont pas les jardins réels, mais leurs représentations que ce ...
Eidôlon 101: Pouvoir et ses écritures (Le)
Dans la réflexion sur les relations entre l’art et la réalité, la...