Email :

Eidôlon 87 : Poétiques de Jean Cayrol. « Les mots sont aussi des demeures »



Appartenant à la collection :
Eidôlon

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
23,00 €
Acheter

Eidôlon 87 : Poétiques de Jean Cayrol. « Les mots sont aussi des demeures »

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 0765-1422978-2-903440-87-9
  • Nombre de pages : 178
  • Format : 16 X 24
  • Sortie Nationale : 2010
Depuis quelques années, Jean Cayrol émerge des limbes de l’oubli. La redécouverte de l’un des grands absents de l’histoire littéraire de l’après-guerre se fait sous l’enseigne du « lazaréen ». À son retour des camps, Jean Cayrol, à la différence de tant d’autres survivants, avait refusé de porter témoignage de son expérience, pour explorer par l’écriture Romanesque la persistance du « concentrationnaire » dans « le psychisme européen et même mondial ». Pour l’ancien résistant, il n’y avait pas d’« après », il n’y a qu’une vie dans et avec l’épouvante des camps. La nouvelle poétique qu’il concrétisera dans ses essais, ses récits, ses poèmes et ses films, pose la catastrophe comme condition préalable de toute création littéraire et artistique de l’après-guerre.
Ce volume, réunissant les actes du premier colloque universitaire consacré à l’oeuvre cayrolienne, s’appuie sur le titre d’un de ses recueils de poèmes, Les mots sont aussi des demeures, pour s’interroger sur la ou les poétique(s) de Cayrol. Les mots, à condition d’être restaurés «dans leur splendeur première», offrent au poète la possibilité de bâtir des «demeures», certes transitoires mais «ouvertes, hospitalières».
C’est dans cet esprit que des chercheurs venus de plusieurs pays – France, Allemagne, Italie, Autriche, Suisse – sont venus habiter les « demeures » d’un grand auteur bordelais et mondial.
Discours rapporté dans l'oral spontané (Le). L'exemple du français parlé en République du Congo
Citer l’autre ou se citer soi-même pour rapporter son dire est une ...
Impuissance(s) de la littérature
L’impuissance de la littérature est de nos jours une question centr...
Enchantements. Mélanges offerts à Yves Vadé – Modernités 16
Que n'a-t-on écrit sur le désenchantement des générations littéra...
Simplicité et diversité. Mutations du sensible dans la modernité : Flaubert, Baudelaire, Monet
Cet ouvrage offre un regard inédit sur la modernité esthétique du s...
Eidôlon 121 - L'inconvenance

Le terme même d’inconvenan...

L'exquis - Eidôlon 131
Raffinement, délicatesse, caractère délicieux, savoureux : les syno...
Eidôlon 105 - L'ennui
L’ennui est une notion clé dans la littérature de la deuxième moi...
Eidôlon 83 : Le Romanesque aux XIVe et XVe siècles
L’automne du Moyen Âge est flamboyant : la richesse des productions...