Email :

Eidôlon 130 - L'intime de l'Antiquité à nos jours 2. Les écritures de l'intime


PUCCINI (Géraldine) (dir.)

Appartenant à la collection :
Eidôlon

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
25,00 €
Acheter

Eidôlon 130 - L'intime de l'Antiquité à nos jours 2. Les écritures de l'intime

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 979-10-91052-31-3
  • Nombre de pages : 272
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2021/04

L’intime est un concept difficile à cerner. S’il est une impulsion essentielle de toute créativité, c’est surtout dans la littérature que la "pulsion vers l’intime" se déploie. Peut-on représenter, écrire, partager l’intime ? La difficulté est double : dire ou écrire l’intime, c’est perdre la qualité d’intime ; mais le taire, c’est se condamner à ne pas le connaître, à ne pas le faire connaître. L’ouvrage, en croisant les regards de chercheurs spécialistes de psychanalyse, de littérature ou d’histoire, offre un ample panorama de la richesse extraordinaire des écritures à la première personne, à travers un parcours chronologique qui fait voyager le lecteur de l’Antiquité à nos jours à travers des correspondances, des mémoires, des autobiographies, des écrits du "for privé", des poèmes ou des récits en prose.

Empsaël et Zoraïde
Présentation de Roger Little[...]...
Frères Goncourt (Les) : art et écriture
Ce livre est l'occasion de relire l'œuvre des Goncourt et de rectifie...
Tablettes de la vie et de la mort
Édition critique de C.N. Smith[...]...
Eidôlon 97: Les genres littéraires en question au Moyen Âge
Considérés comme problématiques, mal dessinés, mal définis, parce...
Eidôlon 117 - Contrainte et création
Quand il s’agit de création humaine et non divine, artistique et no...
Eidôlon 112 - Rhétorique, poétique et stylistique (Moyen Âge - Renaissance)
L’intérêt pour la rhétorique a bénéficié au xxe siècle de l...
Eidôlon 116 - Écritures de l’événement : les Mazarinades bordelaises
La diversité des mazarinades qui ont scandé la Fronde est à l’ima...