Email :

Aspect de la finitude : Descartes et Kant



Appartenant à la collection :
Histoire des pensées

En stock

Prix Qté
Broché
Format :
25,92 €
Acheter

Aspect de la finitude : Descartes et Kant

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • ISBN : 1245-29552-86781-251-8
  • Nombre de pages : 216
  • Format : 16 x 24
  • Sortie Nationale : 2000
Comment peut-on réunir Descartes et Kant sous le signe de la finitude, entendue comme la soumission de la pensée humaine à l'intuition sensible ? Descartes n'est-il pas celui qui a prétendu conquérir une connaissance certaine de l'existence de Dieu et de la nature de l'âme indépendamment de la sensibilité ? Et le criticisme ne ruine-t-il pas les prétentions de la métaphysique "dogmatique" cartésienne ?
Le présent ouvrage entreprend de réinterpréter le rapport entre Descartes et Kant à partir d'une enquête sur le rôle des fonctions sensibles de l'âme, et notamment de l'imagination, dans la connaissance humaine. Il propose à cette fin une réévaluation de la sensibilité en sa figure cartésienne.
Harrington et le républicanisme à l'âge classique
James Harrington est contemporain de la première révolution anglaise...
Rousseau et la critique de l'économie politique
Dans la France de la première moitié du XVIIIe siècle, cadre de l...
Tiers retrouvé (Le) : pour une logique de l'altérité
Une étude phénoménologique de l'être au monde nous découvre une r...
Rousseau au Japon. Nakae Chômin et le républicanisme français (1874-1890)
Jean-Jacques Rousseau connut au Japon une fortune trop longtemps rest...
Kant et la pensée moderne : alternatives critiques
Qu'apporte l'histoire de la pensée à la pensée elle-même ? Du resp...
Spinoza - Nature, Naturalisme, Naturation
Le spinozisme est par excellence, au XVIIe  siècle, la philosophie ...
Harrington et le républicanisme à l'âge classique
James Harrington est contemporain de la première révolution anglaise...
Foucault au Collège de France : un itinéraire
(sous la direction de)
Foucault au Collège de France : ce livre...